Derniers articles

La garantie Plancher, c'est quoi réellement ?

Parfois, les contrats d'assurance vie connaissent des bouleversements à cause de l'instabilité du marché. Cela peut entraîner la perte de capital des souscripteurs. Pour pallier ce genre de situation, les agences d'assurances ont mis en place la garantie plancher. Mais c'est quoi au juste ? Quels sont les différents types de garanties planchers ?

Garantie Plancher : c'est quoi au juste ?

La garantie plancher est une offre permettant la couverture en partie ou en entièreté des pertes subites par un souscripteur lors d'une instabilité du marché. Le bénéficiaire pourra donc toucher le capital investi. Bref, la garantie plancher est donc la même qu'une assurance décès.

En effet, il y a plusieurs types de garanties plancher selon le capital qui est à récupérer. Comme toutes les autres assurances, le souscripteur est dans l'obligation de participer à une cotisation annuelle, source. Toutefois, l'assureur se chargera des risques de pertes par le biais des cotisations.

Nous reconnaissons tous que l'instabilité est caractérisée par des périodes de baisses et de hausses. Lorsqu'il y a une hausse, l'assuré peut connaître 80 % de bénéfice. Toutefois, lorsqu'arrive une perte, la garantie plancher couvrira le souscripteur.

Garantie Plancher : quels sont les différents types ?

Le type de couverture sera défini en fonction du type de garantie plancher. Tout d'abord, il y a la garantie Plancher simple, une garantie qui octroie la possibilité au bénéficiaire de cumuler une somme égale aux sommes qui sont versées par le vivant. A votre décès, si le capital baisse, l'assureur se charge de compléter la somme pour que le bénéficiaire puisse jouir du capital de départ.

Ensuite, nous retrouvons la garantie plancher indexée où chaque année, le versement est cumulé à un taux. Ensuite, il définit le capital qui sera versé aux bénéficiaires. Pour clarifier cela, voici un exemple : si vous avez un capital de 15 000 euros cumulé à un taux de 4%, la somme qui sera reversée aux bénéficiaires sera 18 000 euros.

Lorsque nous parlons de garantie majorée, c'est l'assuré qui décide de la somme à reverser à son bénéficiaire à l'échéance du contrat. Enfin, la garantie Plancher à cliquet, c'est la garantie où l'assureur promet de reverser le plus haut capital à son bénéficiaire. De ce fait, même si vous avez déjà connu un capital de 90 000 euros, et qu'après une baisse, il est à 40 000 euros, vous devez reverser la somme de 90 000 euros à votre bénéficiaire. Tel est le principe d'une garantie plancher à cliquet.