Airbag moto : utilité et différents modèles

Quoi que nous fassions, le plus important est de se savoir en sécurité. On fait donc tout pour s’assurer le minimum de sécurité afin de ne pas se faire mal ou pire encore. Cependant, certaines personnes ont un penchant pour des activités à risque élevé comme la moto. Ces personnes-là ont tendance parfois à ne pas se protéger car selon elles, les sensations ne sont plus les mêmes. Or, il existe un moyen très simple pour qu’elles se protègent et celui-ci est l’Airbag pour moto. Découvrons donc cet équipement qui peut sauver des vies.

L’Airbag moto, à quoi sert-il ?

Tout d’abord, l’Airbag moto est un blouson que les conducteurs de moto peuvent enfiler pour plus de sécurité. Il renforce donc le niveau de sécurité et limite donc les risques en cas de choc ou de chute par exemple. Grâce à lui, les conducteurs d’engins à deux-roues protègent considérablement 3 zones vitales de leur corps : il s’agit de la cage thoracique, de l’abdomen et de la colonne vertébrale. Pour plus de détails, visitez c e site https://www.airbag-moto.net/

Ce blouson réduit aussi bien les risques de traumatisme que les lésions grâce à sa qualité d’amortissement des chocs.

Les différents modèles de cet équipement

En général, on distingue deux modèles d’airbag moto : les airbags filaires c'est-à-dire avec fil et ceux sans fil

  • L’airbag moto filaire

Dans le cas des airbags filaires, le blouson et la moto sont reliés par l’intermédiaire d’un câble. Le mécanisme suit un principe très simple : lorsque le conducteur chute de sa moto, le câble, suite à la pression exercée sur lui, occasionne instinctivement le gonflement du gilet. Ce câble est en réalité une sangle réglable, qu’il faut idéalement attacher à l’arrière de la moto.

  • Les airbags motos sans fil

Ici, il existe également deux technologies : celle radiocommandée et celle autonome

La technologie radiocommandée

Ici, on doit intégrer et ce, directement des capteurs sur la moto. Contrairement aux airbags filaires, ici c’est une onde radio qui met en relation le système et les deux-roues et c’est grâce aux capteurs que l’airbag se gonfle. Ainsi, lorsqu’un potentiel accident est détecté par le système, un signal est envoyé, ce qui déclenche l’airbag.

La technologie autonome

Cette technologie fonctionne grâce à des capteurs qui sont directement incorporés au gilet. Ces capteurs-là sont capables d’évaluer chacun des mouvements du conducteur et dès lors qu’ils détectent une quelconque situation d’accident, ils déclenchent le gonflement de l’airbag.